Calendrier du séminaire
Année 2020-2021

 

 


Le séminaire de Transitions se tiendra le vendredi de 18h à 21h

Visioconférence ou salle Max Milner, Sorbonne

 

« Lectures minoritaires, lectures majoritaires : où en sommes-nous ? »

2020-2021

 

Prochaine séance (visioconférence : contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Lundi 14 décembre, 18-21h : Prolongation de la séance du 12 février autour de F. Fanon et de son livre Peaux noires, masques blancs (Le Seuil, 1952) (présentation: Augustin Leroy).

Argument

« On n’“est” pas une cellule ou une molécule – ou une femme, un colonisé, un manœuvre, et ainsi de suite – parce qu’on pense voir et voir depuis ces positions d’un œil critique. “Etre” est beaucoup plus problématique et contingent », écrivait Donna Haraway en 1988 dans un texte intitulé « Savoirs situés » (Manifeste cyborg et autres essais, 2007, p. 121).

Dans un contexte de tensions autour d’objets culturels longtemps incontestés et d’une montée de conflits associés à des demandes de censure inédites, nous voudrions reprendre la réflexion sur la littérature à partir de la question du minoritaire et du majoritaire afin de continuer à affiner la pensée de la transitionnalité : « L’œil occidental a toujours été fondamentalement un œil baladeur, une lentille mobile. Ces pérégrinations ont souvent été violentes et ont renforcé l’image d’un moi conquérant – mais pas toujours », ajoutait Donna Haraway, pour conclure : « Tout n’est pas à reprendre depuis le début. » (p. 121-122).

En 2020, ces propos lancent un défi qu’il nous semble judicieux de relever et de relancer.

Programme

27 novembre :  séance destinée à prolonger nos discussions autour du livre de Deleuze et Guattari intitulé Kafka, Pour une littérature mineure (Minuit, 1975) tout en interrogeant l'usage du concept de minoritaire par Etienne Balibar dans son article « Les trois concepts de la politique ». Séance présentée par Adrien Chassain et intitulée : « Minorité / civilité : Deleuze et Balibar ».

14 décembre : séance autour de Donna Haraway, Manifeste cyborg, « Savoirs situés » et « Ecce Homo, “Ne suis-je pas une femme ?” et autres inapproprié/es : de l’humain dans un paysage posthumaniste » dans Manifeste cyborg et autres essais, Exils, 2007

15 janvier: séance autour d’Edward Said, L'Orientalisme. L'Orient créé par l'Occident, [1978], Le Seuil, 2003, présentation de Guido Furci (Sorbonne Nouvelle)

12 février: séance autour de Frantz Fanon, Peaux noires, masques blancs (Le Seuil, 1952).

26 février: Présentation d'André Bayrou autour de Nietzsche.

12 mars: Prolongation de la séance du 12 février autour de F. Fanon et de son livre Peaux noires, masques blancs (Le Seuil, 1952).

26 mars: séance avec, et autour d’Anne Berger (Anne Emmanuelle Berger, « Genre. Penser “le genre” en langue[s] ou comment faire des études de genre en littéraire ? » dans Emmanuel Bouju (éd.),Fragments théoriques, . Nouveaux éléments de lexique littéraire, Editions nouvelles Cécile Defaut, Nantes, 2015, pp. 178-184 et 192. Un extrait à lire sur le site ici. ).

9 avril: séance autour de Charles Taylor (et Amy Gutman), Multiculturalisme. Différence et démocratie, Champs/Flammarion, 1992.

23 avril: séance avec, et autour de Jérôme David.

14 mai: Séance autour des "Sabliers" et du lien entre positionnement politique et transitionnalité.

28 mai: séance autour d’Hélène Merlin-Kajman, La littérature à l’heure de #MeToo, Ithaque, 2020

 

Powered by : www.eponim.com - Graphisme : Thierry Mouraux   - Mentions légales                                                                                         Administration