Adage n°20.2.

 

La nuit porte conseil.
 
 

Tiphaine Pocquet

05/12/2020

 

Laisser passer une nuit c’est prendre le temps de la décision, voir se clarifier des problèmes complexes, une argumentation se simplifier. Qui n’a jamais différé l’envoi d’un message, d’un texte jusqu’au lendemain pour le relire à tête reposée ? C’est souvent l’occasion d’éviter bien des bévues ou des maladresses : on dort dessus, selon une autre expression consacrée.

Mais est-ce la nuit, le sommeil ou tout simplement le temps qui donne conseil ? Les sciences cognitives ont démontré que le sommeil, et notamment le sommeil paradoxal, permettait le tri des informations reçues la journée, une meilleure mémorisation et une créativité active. Un bébé aurait grand besoin de ce sommeil pour grandir et se développer..

 Mais ce verbe de « porter » nous arrête, quand plus communément on demande, on donne et on prend conseil. Peut-être est-ce une réminiscence de la formulation originelle « la nuit est mère de conseil », qui disparaît au XVIIe siècle. À l’heure, matinale bien sûr, à laquelle j’écris ce commentaire, je repense à ma nuit entrecoupée de biberons et de paroles murmurées. Je me dis que la nuit porte conseil si tant est qu’on y dorme… La jeune mère fatiguée, portant son enfant planté en plein cœur, prend conseil et se demande quand reviendra le temps du sommeil profond. Le sien est empli de rêves fugaces, d’une extravagance folle. Bien loin du sage qui s’éveille au matin frais et dispos, elle s’arrache du lit, pâteuse et hagarde, pour courir de la chambre à la cuisine, de la cuisine à la table à langer. Elle ne cesse de porter celui qui continue de venir au monde.

Les soins donnés à un tout petit m’ont enseigné autre chose, c’est que notre alternance, bien ancrée, diurne et nocturne, n’a rien d’inné, et qu’elle s’apprend pour le petit d’homme. La nuit n’existe pas pour le nourrisson aux yeux clos qui vit dans la succession d’éveil et de sommeil. Et quel conseil peut encore sortir de cette « nuit » originelle qui fut sienne ? De quelle sagesse fut grosse la nuit de sa naissance ? La nuit porte mystère et déchirement.

 

Powered by : www.eponim.com - Graphisme : Thierry Mouraux   - Mentions légales                                                                                         Administration